« Faire encore mieux demain » Entretien avec Ewald Draaijer, PDG de SK FireSafety

Ewald Draaijer, PDG de SK FireSafety

Ewald Draaijer, PDG de SK FireSafety

La mise en sécurité des personnes et des biens dans les premières minutes qui suivent un départ de feu en attendant l’arrivée des pompiers est une question de survie pour les entreprises. Mais la sécurité incendie est aussi une activité caractérisée par des revenus récurrents et des perspectives solides. Grâce au soutien d’Apax Partners, entré à son capital en 2014, SK FireSafety a connu une croissance constante et joué un rôle majeur dans la consolidation du marché de la sécurité incendie au Benelux et en Suède. La société nourrit aujourd’hui l’ambition de s’imposer comme un leader en Europe. Son PDG, Ewald Draaijer, nous explique son modus operandi.

Quelles raisons vous ont poussé à accepter de prendre la direction de SK FireSafety en 2011 ? 

Tout remonte à 1997-1998, quand j’ai suivi un programme de formation de l’INSEAD pour les hauts dirigeants. Je travaillais à l’époque pour AkzoNobel[1], où je gérais une quarantaine de sites de production d’encres d’impression à l’échelle mondiale. Dans le cadre de cette formation, j’ai rencontré le dirigeant de Bencis Capital Partners, et nous sommes restés en contact.

Quand AkzoNobel a décidé de se retirer du marché de l’impression en 2011, la division a été rachetée par ses cadres dirigeants, avec le soutien de Bencis. En l’espace de six ans, nous avons porté la valorisation de la société de 160 millions à 2,4 milliards d’euros. Une telle ampleur nécessitait de passer à une matrice organisationnelle plus complexe, ce qui ne me correspondait pas. J’ai donc quitté le navire en 2007 et travaillé dans plusieurs entreprises du portefeuille de Bencis.

En 2011, Bencis m’a proposé de prendre la direction de SK FireSafety pour développer la société. Neuf ans plus tard, j’y suis toujours… parce que c’est grisant ! Nous sommes en pleine croissance. Nous avons beaucoup de liberté, un esprit entrepreneurial et une gestion financière solide. C’est une formule qui marche !

 

Quelle est l’offre de SK FireSafety ?

Pour faire simple, nous proposons à nos clients tout ce qu’il leur faut pour survivre dans les quinze minutes suivant le déclenchement d’un incendie : ce temps précieux et décisif avant l’arrivée des secours. Concrètement, il s’agit de produits, de systèmes et de solutions spécifiques d’alarme et d’extinction, au meilleur rapport coût/efficacité possible.

Notre activité se répartit en deux divisions : les solutions d’intervention précoce (équipements portatifs anti-incendie adaptés à tous types d’utilisateurs) et les solutions de protection du patrimoine de haute valeur (pour les installations plus grandes telles que les bâtiments, usines, infrastructures, data centers, établissements de santé, services publics et télécoms, etc.). Nous avons de nombreux clients aux fortes capitalisations, tels que Schiphol, Exxon Mobil, BASF, etc.

Ce qui compte pour nos clients, c’est la fiabilité de nos systèmes de sécurité. L’important n’est pas le prix, mais la qualité, la fiabilité et les marques. Certaines de nos marques sont présentes depuis près d’un siècle sur le marché de la sécurité incendie.

 

Qu’est-ce qui rend la société si unique ?

Les environnements concurrentiels sont en général dominés soit par de très grandes entreprises, soit par des sociétés relativement petites. SK FireSafety se trouve entre les deux : nous possédons à la fois la souplesse d’une petite entreprise, et l’expérience et le savoir-faire d’un grand groupe. Notre style de management horizontal nous permet de diffuser ce savoir-faire dans l’ensemble de la société. Nous avons un style de management égalitaire, aux antipodes des organisations matricielles !

 

De 2016 à 2019, le chiffre d’affaires de l’entreprise a bondi chaque année de 8 % et ses bénéfices de 18 %. Quels ont été les moteurs de cette croissance ?

Nous offrons à nos collaborateurs toute la liberté nécessaire pour faire leur travail. Nous mettons un point d’honneur à célébrer nos succès : chaque année, nous invitons 50 à 60 employés à un rassemblement qui inclut un peu de travail, un peu de sport et un bon dîner. Nous cultivons une bonne ambiance. C’est très important.

Chaque mois, notre DAF et moi-même allons visiter chacune des principales branches et unités de la société. Nous effectuons des évaluations de rendement et nous demandons : « Et ensuite ? ». Parce qu’il y a toujours une prochaine étape. Alors nous y réfléchissons ensemble, pour que nos équipes soient prêtes. Ce n’est pas seulement une question de performance… c’est aussi un état d’esprit.

 

Comment envisagez-vous l’évolution de la société sur les quelques années à venir ?

Le marché de la sécurité incendie ne va pas radicalement évoluer, donc notre objectif est surtout de renforcer notre position de leader en Europe du Nord. Nous avons réalisé 25 acquisitions depuis 2011 et pensons pouvoir en faire au moins 12 autres sur les trois prochaines années, en particulier sur le segment de la protection de patrimoine au Benelux et dans les pays nordiques. Nous étudions aussi les marchés autrichien, suisse et allemand, qui sont en adéquation culturelle avec notre offre. Mais la France et l’Italie sont aussi dans notre ligne de mire.

Pour des raisons stratégiques, nous avons cédé notre activité aérospatiale en janvier 2019 et nous focalisons maintenant sur des acquisitions qui renforcent notre position sur le marché de la protection incendie. Il existe de nombreuses synergies à mettre en place. Nous venons par exemple de racheter une entreprise de défibrillateurs, activité parfaitement complémentaire et porteuse de synergies avec notre concept de « First Fifteen Minutes ».

 

Quelles qualités recherchez-vous chez les personnes que vous recrutez ?

Un état d’esprit. De l’énergie. De la transparence. Une vision internationale. La capacité à diriger des équipes et à en tirer le meilleur. L’envie de s’améliorer chaque jour pour faire encore mieux demain.

 

Que vous a apporté Apax Partners en tant qu’investisseur ? Quelle est la chose la plus importante que vous retiendrez de cette collaboration ?

Apax Partners nous a apporté de la liberté. Ils nous ont donné les moyens de nous développer et d’exprimer notre créativité, tout en nous offrant l’appui stratégique dont nous avions besoin pour prendre les mesures qu’il fallait.

Nos réunions mensuelles ont toujours été franches et transparentes. Nous avons toujours pu discuter de ce qui marchait et ce qui ne marchait pas. Cela en dit long sur Apax Partners.

L’année 2014 a été particulièrement cruciale, puisque ce fut celle du choc pétrolier. La demande des économies émergentes comme l’Inde et la Chine a chuté et le cours du baril a dégringolé, passant de 112$ en juin 2014 à 48$ en janvier 2015. J’ai été très ouvert et transparent quant aux perspectives peu encourageantes qui s’offraient à nous. Mais Apax ne s’est pas dérobé.

Nous avons décidé de braver la tempête ensemble et nous avons trouvé 3,7 millions d’euros d’économies. Nous sommes sortis de cette épreuve la tête haute, ensemble. Ils ne nous ont pas envoyé de flopée de consultants ou « experts » externes, et nous avons pu nous concentrer sur ce qu’il fallait faire : gérer l’entreprise dans la tourmente.

Le meilleur que je retiendrai de cette collaboration, c’est ce soutien indéfectible dans les moments les plus durs. Pas seulement sur le plan financier, mais aussi sur les plans humain et psychologique. Cela n’a pas de prix.

 

[1] Multinationale néerlandaise spécialisée dans les peintures et les revêtements haute performance.

Abonnez-vous

Apax Talks

NEWSLETTER

Apax Talks est un magazine digital à destination des dirigeants d’entreprise. Il présente des stratégies pour développer la croissance des PME et ETI, avec un focus sur les secteurs TMT, consumer, santé et services.