Digitalisation, internationalisation et croissance externe dans le viseur d’AEB

Mario Tomasoni AEBLeader mondial des ingrédients et services associés pour le vin, AEB affiche ses ambitions pour les années à venir : investissements dans la R&D, internationalisation et digitalisation. Une politique de développement ambitieuse tournée à la fois vers l’avenir mais aussi respectueuse des traditions d’un secteur ancestral. Décryptage par Mario Tomasoni, Directeur Général du groupe.

L’Agence Œnologique de Brescia (AEB) travaille depuis plus de 50 ans sur des produits et services innovants visant à améliorer les processus naturels du vin et de la bière. Pour Mario Tomasoni, « la mission d’AEB est d’être un proche partenaire de nos clients afin de les aider à améliorer la qualité de leurs produits ». Le groupe italien, qui s’est lancé à la conquête des marchés internationaux dans les années 90, regarde vers l’avenir, sans jamais oublier son passé. « Notre métier est fait de passion et de crédibilité vis-à-vis de nos clients. Il faut savoir évoluer et se réinventer tout en respectant les traditions d’un secteur millénaire », poursuit le dirigeant italien. Cela passe notamment par une offre d’accompagnement qui permet à AEB d’être au plus près du terrain et des professionnels : « notre offre se différencie de celles des concurrents dans la mesure où nous offrons un accompagnement extrêmement poussé ».

Cap sur la R&D et la biotechnologie

Si les normes de l’Organisation Internationale de la Vigne et du vin (OIV) sont très strictes, cela n’a pas empêché AEB de continuer à grandir. En cinq ans, l’entreprise a doublé ses investissements en R&D : « la modernisation des caves passe par cette évolution que l’on appelle l’œnologie moderne », souligne le Directeur Général. Cela se traduit notamment par des investissements massifs dans les biotechnologies et les nouveaux outils destinés à la production (stabilisateurs, clarificateurs, filtres…). « Des investissements nécessaires afin d’offrir des solutions qui permettent d’exalter certaines caractéristiques particulières ou des arômes insoupçonnés. »

L’autre grand axe de développement de la firme sera la transformation digitale. « Elle nous permettra de relever les défis qui nous attendent et de répondre aux demandes des jeunes producteurs pour qui le digital est une évidence », explique le Directeur Général. Plusieurs actions concrètes ont déjà été menées en ce sens : recrutement d’un digital manager, transformation des méthodes de management, repositionnement de l’activité de consulting, et développement du data knowledge. L’entreprise a, par ailleurs, déjà commencé à regrouper grand nombre de données clients afin de les exploiter afin d’approfondir sa connaissance du secteur et d’en tirer un véritable avantage concurrentiel. « Nous aimerions faire du data knowledge une ligne de business à part entière. La digitalisation d’une partie de notre activité de consulting nous permettra également d’apporter un soutien supplémentaire à nos clients » déclare le dirigeant.

La formation du personnel : un axe fort

Si le digital est une priorité pour AEB, le succès auprès des clients passe aussi par une formation efficace des équipes. Pour Mario Tomasoni, une formation de qualité est la clé du succès : « 200 de nos salariés voient quotidiennement les producteurs de vins, de bières et autres boissons, ils doivent donc être extrêmement bien préparés ». Chaque consultant reçoit donc quatre à dix jours de formation par an sur les nouveaux produits et les spécificités locales, propres à chaque pays producteur. Une organisation qui permet également à la société de se développer significativement dans des pays très prometteurs où la part de marché était initialement moins significative (Chili, Australie, Hongrie). A ce jour, la France demeure le second pays où le groupe est le plus représenté – après l’Italie, avec 70 salariés.

Les acquisitions comme levier de croissance

Depuis qu’Apax Partners a acquis 100 % d’AEB en septembre 2018, le groupe italien a pu mettre en œuvre une stratégie ambitieuse, combinant développement organique et acquisitions externes. « Nous avons trouvé au sein d’Apax Partners un partenaire exceptionnel : disponible, à l’écoute de nos besoins, soutenant l’équipe de direction d’un point de vue financier tout en laissant place à une véritable autonomie », précise Mario Tomasoni. Le Directeur Général avait confirmé, dès les premières rencontres avec les cadres d’Apax, que la croissance externe était un des objectifs d’AEB. « Trois mois après l’entrée au capital, j’ai constaté qu’ils étaient en phase avec cette volonté qui nous animait ». En février 2019, AEB annonçait ainsi l’acquisition d’une participation majoritaire dans Danmil, société danoise leader en Europe dans le secteur de la filtration. Avec ce rachat, la société enrichit son catalogue avec des produits de microfiltration de qualité, et en améliorant son offre de solutions pour aider les caves et les brasseries à réaliser les meilleurs produits. Elle permet aussi de renforcer sa présence dans les pays nordiques. Une première étape pour faire de l’entreprise un one-stop-shop puissant dans un secteur très fragmenté.

Abonnez-vous

Apax Talks

NEWSLETTER

Apax Talks est un magazine digital à destination des dirigeants d’entreprise. Il présente des stratégies pour développer la croissance des PME et ETI, avec un focus sur les secteurs TMT, consumer, santé et services.