Entrepreneur
Ewald Draaijer
Président-Directeur Général

Entreprise de sécurité incendie.

En ligne

0M€
Chiffre d'affaires
Secteur : Services Date d'investissement : 2014 Position Apax : Participation majoritaire Activité : MidMarket
Pourquoi avons-nous investi ?

Le marché de la sécurité incendie est caractérisé par de très bons fondamentaux et des revenus récurrents.
SK FireSafety a une position dominante sur son marché domestique (Pays-Bas) avec un positionnement haut de gamme. Elle a participé avec succès à la consolidation du marché et se trouve en bonne place pour réaliser d’autres acquisitions dans de nouvelles géographies.
La société a une base client importante et une forte capacité à se développer à l’échelle internationale dans ses différents segments de marché.

Comment prévoyons-nous de créer de la valeur ?

SK FireSafety Group a pour ambition de devenir un acteur majeur de la sécurité incendie en Europe. Pour cela, le groupe cherche à accroître son leadership sur ses marchés historiques et à réaliser des acquisitions ciblées dans le reste de l’Europe.
Au-delà de ces acquisitions, une expansion à l’international dans certaines activités (ex. Produits et Aviation) devrait constituer un des principaux leviers de création de valeur.

2016
SK FireSafety Group a étendu son activité aux États-Unis et à la Malaisie, grâce à l’acquisition de deux sociétés au sein de son unité opérationnelle Aviation. Cela complète de manière judicieuse son élargissement précédent aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

2016
SK FireSafety Group a élargi son unité opérationnelle Aviation grâce à l’acquisition de deux entreprises :

  • Team Aero Services aux États-Unis
  • Destini Berhad en Malaisie

SK FireSafety Group a acquis une solide réputation grâce à la digitalisation de son programme de services complet.

2017
La société est entrée au capital de Smart Technologies pour bénéficier de ses premiers services d’intervention rapide sur les extincteurs et l’éclairage d’urgence. 

2014-2016
Objectif de bureaux sans papier pour les 200 techniciens de service en Europe du Nord.